Introduction

Biography in english

Michel Bowes a étudié la peinture à l’école des Beaux-Arts de Birmingham.  Ses intérêts se concentraient sur l’art, la société et la technologie contemporaine. L’émergence des arts numériques l’a mené à obtenir un Masters d’Images de Synthèse et d’Animation.

Il travaille ensuite dans les jeux vidéo, séduit par le charme et la diversité de l’industrie et sa façon de communiquer avec un grand public.

En 2011, il ressent de nouveau le besoin de continuer ses recherches dans la peinture et le dessin et installe son atelier à Saintes.

« Dès le début, dessiner ou créer des traits, c’est souvent l’activité centrale de l’artiste. Par conséquent il arrive un moment où cette activité devient intimement liée à sa personnalité et à sa façon de communiquer.
Edward Hopper disait de ses tableaux qu’il faisait des sondages, qu’il vérifiait l’écho. Cette idée sonne juste.
Mon travail est aussi un sondage, un enregistrement, mais non pas une reproduction. Le travail vise aussi la relation entre l’objet et le sujet. Il cherche à brouiller les frontières entre ces deux pour mettre en lumière l’événement dans lequel je me trouve.»

Biography

Michel Bowes studied painting at Birmingham School of Art.  His interest in art, contemporary culture and technology coincided with emerging digital media and led him to a Master’s in Computer Animation.  He has subsequently worked in video games attracted by the appeal of the medium and it’s influence. 

2011 signalled a change in pace and direction as he felt the need to get back to painting and drawing.

“Making marks of one type or another; it’s the activity that an artist has probably exercised the longest.

At some point the activity becomes intimately connected with who you are. It becomes another way of communicating – one without words. Hopper talks about his paintings sending out soundings, checking the echo.  That rings very true to me

What I do is make recordings.  This isn’t just about topographical accuracy, rather it relates also to what Richard Diebenkorn described as the identification of the mood and the relationship with things or people.